Publié le 24/06/2020

Patrimoine géologique

Depuis 2007, le Conservatoire anime aux côtés de la DREAL la déclinaison régionale de l’Inventaire national du patrimoine géologique. En 2008, il organise son action autour de la géodiversité et du patrimoine géologique au sein d’un plan d’actions régional, soutenu par la DREAL, la Région et un réseau de partenaires et bénévoles.

Le Conservatoire ambitionne de faire progresser la prise en compte de la géodiversité et du patrimoine géologique dans les démarches et politiques (régionales comme locales) menées en matière de protection et de valorisation de notre patrimoine naturel.

Une trentaine d’actions alimentent les 5 axes de ce plan d’actions :

  • le développement des connaissances au travers de la poursuite de l’IRPG et d’études géologiques ou transversales ;
  • la protection de sites géologiques par de déploiement d’outils réglementaires ou leur intégration dans les principaux schémas d’aménagement régionaux ;
  • l’accompagnement au sein de son équipe et auprès des autres gestionnaires pour la mise en place d’une gestion adaptée au patrimoine géologique dans les espaces naturels protégés en région (sites du Conservatoire, ENS, RN, etc.) ;
  • la sensibilisation des différents acteurs aux enjeux de la géodiversité et du patrimoine géologique (diffusion institutionnelle, participation à des colloques, etc.) ;
  • la valorisation de la géodiversité régionale et du patrimoine géologique auprès du plus grand nombre (ouvrages, exposition, etc.).

 

Géodiversité

La géodiversité intègre la diversité des roches, minéraux, fossiles, des formes du relief et des sols, ainsi que l’ensemble des processus dynamiques qui les animent.

Marqueur de l’histoire de la Terre, elle modèle nos paysages, notre agriculture, notre architecture et notre économie. Elle fait émerger des identités territoriales propres.

En étroite interaction avec la biodiversité et les activités humaines, à la fois support et façonnée par elles, la géodiversité fait partie intégrante du patrimoine naturel.

 

Patrimoine géologique

Si la géodiversité est tout autour de nous, le patrimoine géologique se fait plus discret : il se distingue par l’expression d’intérêt scientifiques, pédagogiques, esthétiques accrus ou d’une rareté particulière.

Il s’exprime sur le terrain (affleurements, falaises, carrières, sources, dunes, chaos, tourbières, etc.) ou par des collections, objets scientifiques et espaces muséographiques.
Comme la biodiversité, le patrimoine géologique est soumis à diverses pressions :

  • des vulnérabilités naturelles (érosion, altération, développement de la végétation, etc.)
  • des menaces anthropiques (pillage, comblement de carrières, terrassement, modification de la dynamique naturelle, piétinement, oubli, etc.).

À noter :

  • La géodiversité a mis des millions voire des milliards d'années à se construire.
  • Elle se construit toujours même si à notre échelle nous le percevons peu.
  • Les processus en cours sont lents et fragiles.
  • Le patrimoine géologique ne se renouvelle pas.
  • Toute destruction est définitive.
  • Toute dégradation ou perturbation est souvent irrémédiable à notre échelle.

 

L’Inventaire national du Patrimoine géologique

Si la biodiversité est de mieux en mieux connue, le patrimoine géologique reste quant à lui largement sous-estimé. Afin de pallier ce constat, le ministère en charge de l’environnement a lancé en 2007 un Inventaire national du patrimoine géologique. L’INPG constitue l’outil national privilégié pour la connaissance du patrimoine géologique et ses enjeux de conservation. Partie intégrante de l’inventaire national du patrimoine naturel (l’INPN), ces informations sont mises à disposition des gestionnaires, des décideurs du territoire et des citoyens, comme outil d’information et d’aide à la décision.

À noter :

  • Il est piloté en région par les DREAL.
  • Une Commission régionale du Patrimoine géologique (CRPG), émanation du CSRPN, coordonne la mise en œuvre scientifique de la démarche.
  • En Hauts-de-France, le Conservatoire anime la déclinaison régionale de l’INPG.

 

« Le patrimoine géologique des Hauts-de-France » - l’Exposition

L’inventaire régional du patrimoine géologique (IRPG) des Hauts-de-France initié en 2007 en Picardie et Nord – Pas-de-Calais a fêté ses 13 printemps. Désormais continu, il compte en 2021, 146 sites, grands ensembles et objets géologiques.

Afin d’illustrer la diversité géologique des Hauts-de-France, souvent méconnue, la DREAL des Hauts-de-France, le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) des Hauts-de-France et la Société géologique du Nord (SGN), avec le soutien financier de la Région Hauts-de-France, ont conçu une exposition. Alimentée par les membres bénévoles de la Commission régionale du patrimoine géologique (CRPG) qui réalise en outre l’IRPG des Hauts-de-France, cette exposition offre une nouvelle lecture de nos paysages. Constituée de 19 panneaux, elle présente la démarche de l’IRPG ainsi que deux sites de chaque département de la région.

Cette exposition vous est mise à disposition pour accrochage dans divers lieux (médiathèque, maison de site, hall d’exposition, etc.). Vous pouvez la réserver en téléchargeant la convention de prêt. Elle a également vocation a être enrichie au fur et à mesure de ses déplacements et toute suggestion est la bienvenue.